Union Pour la République (UPR)

 

Communiqué

Les travailleurs du monde célèbrent aujourd’hui la Journée internationale du travail, l’occasion pour moi d’exprimer en mon nom et au nom de tous les dirigeants, cadres et militants du parti de l'Union Pour la République, à Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, à nos travailleurs et à ceux du monde entier, nos sincères félicitations à l'occasion de cette fête, qui évoque les sacrifices des travailleurs à travers l'histoire, les droits qu'ils ont acquis et ceux qu’ils récupéreront grâce aux  efforts qu’ils ne cessent de consentir.

L'occasion du 1er mai 2021, mérite que le travailleur mauritanien marque une pause d’évaluation et de prise de conscience des circonstances qui ont entouré la mise en œuvre du programme «Taahoudati» de Son Excellence le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, intervenu sur les décombres d'un héritage fait de l'absence d'un cadre institutionnel précis pour les droits des travailleurs. Or, depuis que Son Excellence a pris les rênes des affaires du pays, l'État s'est efforcé de créer un cadre de consultation pour consolider les droits des travailleurs mauritaniens, dans un cadre législatif clair, à travers une révision complète des lois relatives à la protection sociale dans les secteurs public et privé. Cela dans le but d'améliorer les avantages dont bénéficient les travailleurs, assurer l’accompagnement du rythme des évolutions dans le monde, et élever l’âge de la retraite de 60 à 63 ans entenant compte de la nécessité d’assurer la succession des générations et la pérennité du système de la sécurité sociale.

A l’UPR, nous saisissons cet occasion pour rendre hommage à la hausse des pensions de retraite opérée dans le cadre de l'amélioration du système salarial, de la révision des conventions collectives, de la loi relative au statut général des salariés et des agents de l'Etat, de la réorganisation de l’ordre national de la médecine du travail et la réorientation de ses missions vers plus de prévention dans la lutte contre les sources des risques professionnels auxquels les travailleurs sont exposés, le renforcement des capacités des inspecteurs et l'élaboration d'un plan national de lutte contre le travail des enfants. Ces mesures sont autant de preuves éloquentes de l’importance de ses mesures relevant du programme de Son Excellence le Président de la République Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui fait  de la récupération par le travailleur mauritanien de tous ses droits et sans compromis l’une de ses priorités ainsi que la préservation de la dignité de tous les mauritaniens, et la promotion de la justice sociale dans le pays.

Nouakchott le: 05/01/2021

Sidi Mohamed Ould Taleb Amar